Christian Taylor, un énième Noir mort sous les balles de la police américaine

Christian Taylor, adolescent noir de 19 ans, a été tué vendredi 7 août par un policier blanc, à Arlington, une banlieue de Dallas. Son meurtre rallonge la longue liste de Noirs tombés sous les balles de la police américaine.

Il s’appelait Christian Taylor. Il était jeune et n’avait que 19 ans. Etudiant en deuxième année à l’Université d’Etat Angelo à San Angelo, il était aussi capitaine de l’équipe de football. Après tant d’autres, Mickeal Brown, Trayvon Martin, lui aussi est tombé sous les balles de la police américaine, le 8 août dernier, à Arlington, dans une banlieue de Dallas . Les services de la médecine légale ont établi qu’il avait été atteint au cou, au torse et à l’abdomen. Une mort qui est intervenue deux jours après l’anniversaire de la mort d’un autre adolescent noir, Michael Brown, tué en 2014 par un policier blanc à Ferguson, dans le Missouri.

Ce vendredi, tout commence lorsque l’officier Brad Miller, prévenu, vers 1 heure du matin, d’un cambriolage par un appel téléphonique, s’est rendu dans une concession automobile de la ville d’Arlington, au Texas. Arrivé sur place, il constate que Christian Taylor avait précipité un véhicule dans la vitrine du concessionnaire, selon Will Johnson, chef de la police locale. Brad Miller et d’autres policiers s’approchent alors de l’adolescent qui se trouvait dans le bâtiment et lui ordonne de se coucher sur le sol. L’adolescent s’enfuit dans une autre partie du bâtiment et tente de s’échapper par une porte qui était fermée à clé. Brad Miller, encore en formation au sein des services de la police, ouvre alors le feu à quatre reprises sur Christian Taylor! Un autre policier utilise même son tyser!

Les proches de Taylor rejettent la version de la police

Mais la mort de Christian Taylor, qui est la énième victime noire morte sous les balles de la police, a fait polémique. Ses proches ont mis en doute la version officielle selon laquelle l’adolescent était en train de commettre un cambriolage, réclamant notamment une vidéo de l’altercation. « Ils disent qu’il cambriolait l’endroit en fonçant dedans ? Hmmm. Quelque chose ne tourne pas rond », a déclaré son grand-oncle, Clyde Fuller, au Star Telegram de Fort Worth. Selon lui, Christian Taylor était quelqu’un de bien et n’aurait pas tenté de commettre un crime. Mais la police a assuré ne pas avoir trouvé de vidéo de caméras de surveillance du concessionnaire qui auraient capturé l’instant du drame.

Une personne noire tuée toute les 28 heures !

Christian Taylor était déjà connu de la justice. Il avait été condamné, en décembre 2014, à six mois de travaux d’intérêt général pour port de drogue, ayant 11 tablettes d’hydrocodone sur lui sans ordonnance. Mais le dossier avait été clos, en juillet, après que Christian Taylor avait rempli toutes les conditions de sa probation. De nombreuses personnalités comme Serena Williams ont dénoncé ce nouvel meurtre sous les balles de la police. « Vraiment ? Dormons-nous tous dans ce gigantesque cauchemar ? » ou encore le joueur de football américain Eric Reid qui se demande « Quand cela va-t-il cesser ? Quand cela va-t-il cesser ? Quand cela va-t-il cesser ? »

« Cet événement n’est pas un acte isolé. Il s’est produit alors que notre pays se débat avec les questions de justice sociale, d’inégalités, de racisme et d’infractions policières », avait indiqué à la presse le chef de la police locale, Will Johnson, précisant qu’il allait demander au chef du bureau local du FBI à Dallas de participer à l’enquête sur la mort de Christian Taylor.

Un nouveau meurtre qui relance l’éternel débat de la question raciale aux Etats-Unis, dont les Noirs sont toujours les principales victimes. Selon le Gardian, toutes les 28 heures, une personne noire est tuée par la police. Au moins 500 personnes noires ont été tuées par la police, rien que dans l’année 2015, selon les dernières estimations…