Chirac, Villepin et les malettes africaines

Jacques Chirac et Dominique de Villepin sont accusés par Robert Bourgi, avocat né en Afrique et considéré comme l’héritier de Jacques Foccart, créateur de la Françafrique, d’avoir reçu des fonds occultes de dirigeants africains. D’après l’avocat, le montant de ces fonds est « incalculable » explique-t-il dans un interview au Journal Du Dimanche. Il raconte en détail comment il a transporté de l’argent venant de Mobutu, Bongo, Compaoré, Sassou, ou plus récemment de la famille Wade et de Teodoro Obiang. Dominique de Villepin qualifie ces révélations de « fariboles ».