Chipo Mandiudza couronnée Miss Tourisme Zimbabwe

Chipo Mandiudza (25 oct 21)
Chipo Mandiudza

Étudiante en 2ème année à l’Université d’État de Lupane, Chipo Mandiudza a été élue Miss Tourisme Zimbabwe 2021. Le concours de beauté faisait son retour cette année, après avoir été annulé en 2019 après que certaines des 19 finalistes ont été blessées dans un accident de la route à Vumba, alors qu’elles se rendaient à Eden Lodge pour un camp d’entraînement.

Âgée de 21 ans, Chipo Mandiudza, étudiante en marketing, a été couronnée Miss Tourisme Zimbabwe et représentera le pays au concours International, qui se tiendra virtuellement le 15 décembre. «Je suis dépassée, confuse, heureuse et nerveuse. Beaucoup d’émotions courent en moi. Quand j’ai appris que j’étais l’élue, j’ai été surprise, mais je me dit aussi que mon heure était venue. J’ai toujours eu à l’esprit qu’un jour, je serai sous les projecteurs avec une opportunité de représenter mon pays sur la scène mondiale. C’était quelque chose pour laquelle j’avais prié. Maintenant que j’ai la couronne, je l’utiliserai pour avoir un impact sur la vie des jeunes », a-t-elle déclaré.

Bloquée en Australie depuis 2019 en raison des restrictions de voyage liées au Covid-19, Sarah Mpofu-Sibanda a indiqué comment les juges ont procédé au choix de la Miss Tourisme Zimbabwe 2021 : « La pandémie de Covid-19 a eu un impact négatif sur toutes les industries. Et l’industrie de la beauté, de la mode et du mannequinat n’a pas été épargnée. En tant que Miss Tourisme Zimbabwe, nous avons été conduits à un congé sabbatique forcé bien sûr associé aux séquelles de l’horrible accident du MTZ de 2019».

«Dans un souci d’équité, nous avons décidé de faire une offre aux finalistes 2019. Seules quelques-unes ont répondu, certaines ayant malheureusement atteint l’âge limite, certaines mariées ou fiancées et d’autres maintenant mères. Parmi les quelques personnes qui ont envoyé leurs documents et qui correspondaient aux critères de jugement de Miss Tourisme International, une gagnante a été identifiée par nos juges nationaux et internationaux hautement compétents», a aussi fait savoir Sarah Mpofu-Sibanda.