Cheb Khaled se lâche : « Je me suis toujours senti Marocain »

Cheb Khaled (11 nov 21)
Cheb Khaled

Sous le feu des critiques des internautes algériens, ces derniers temps, le musicien Cheb Khaled a confirmé avoir acquis la nationalité marocaine sur France 24, indiquant que pour lui, le concept de frontières au Maghreb est insignifiant. «Je me suis toujours senti marocain depuis mon enfance», a déclaré la star algérienne du raï, qui était en tournée la semaine dernière dans le royaume chérifien.

Les relations vont de mal en pis entre les autorités algériennes et marocaines, depuis 1975, en raison du conflit autour du Sahara Occidental. Mais les populations des deux pays continuent de se fréquenter sans animosité. Disposant la nationalité des deux pays «frères», Cheb Khaled est comme un trait d’union, même si beaucoup ne le voient pas ainsi. Invité sur le plateau de «One guest, one path» sur France 24, ce jeudi 11 novembre, le roi du raï algérien a déclaré : «oui j’ai la nationalité marocaine,  pourquoi je ne l’aurais pas ?».

Il a également fait savoir qu’il était parmi les premiers à bénéficier des nouvelles procédures d’octroi de la nationalité. «Ils ont inscrit mon nom sur le registre et ensuite les médias ont rapidement diffusé l’information. Je me suis toujours senti Marocain depuis mon enfance. Les frontières entre les pays du Maghreb, le Maroc, l’Algérie et la Tunisie n’ont jamais existé pour moi», a ajouté Cheb Khaled.

Notons par ailleurs que Cheb Khaled a obtenu la nationalité marocaine par décret royal, en août 2013, et a toujours défendu cette nationalité, malgré la désapprobation du public algérien. Mais, il a indiqué qu’il n’a pas encore de passeport marocain et a ajouté qu’il se sent quand même Marocain, avec ou sans citoyenneté.

A lire : Roi du raï, Cheb Khaled victime de sa « marocanité »