Charles Taylor transféré dans une prison en Grande-Bretagne

Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) a décidé ce mardi de transférer l’ex-chef d’Etat du Liberia, Charles Taylor, dans une prison britannique. Ce dernier a indiqué qu’il préférait purger sa peine au Rwanda plutôt qu’en Grande-Bretagne. Le Rwanda avait d’ailleurs annoncé plus tôt avoir été approché par le TSSL, pour permette à l’ex-président libérien, accusé de crimes contre l’humanité commis durant la guerre civile en Sierra Leone, de purger sa peine dans le pays des Grands Lacs au lieu du Royaume-Uni.