Charles et Te’Andrea : trop noirs pour s’unir à l’église de Crystal Springs

Les Afro-américains Charles et Te’Andrea Wilson se sont vus refuser la célébration de leur mariage à l’église baptiste de Crystal Springs, dans le Mississippi. La raison : leur couleur de peau.

Charles et Te’Andrea Wilson n’ont pas pu se marier à l’église de leur choix le 20 juillet dernier dans le Mississippi, au sud des Etats-Unis. A la veille de la célébration, Stan Weatherford, le pasteur de l’église baptiste de Crystal Springs, leur a fait part de sa décision de ne pas les unir dans ce lieu de culte, sous la pression d’une minorité de fidèles blancs. Ces derniers l’avaient menacé de le remplacer.

Racisme à l’église

Pour se défendre, le pasteur a indiqué qu’aucun couple de Noirs n’avait été uni à la First Baptist Church de Crystal depuis 1883, date de sa création. Il a aussi affirmé avoir proposé aux Wilson de célébrer leur union dans une autre église dont la plupart des fidèles sont noirs.
Toujours pour justifier sa décision, l’homme d’église explique qu’il ne voulait pas que le plus beau jour de leur vie fasse l’objet d’une polémique. «Je voulais être sûr que le jour de leur mariage soit un jour spécial», a-t-il déclaré sur les antennes de WLBT TV. Pari réussi pour le pasteur Stan Weatherford.

Charles et Te’Andrea Wilson se sont effectivement dit oui le 21 juillet dans un lieu de culte fréquenté par des Noirs, sans la bénédiction du pasteur Stan Weatherford. Le couple, qui participait habituellement au culte de l’église baptiste de Crystal Springs, a décidé de déménager et est en contact avec des avocats.

Selon le média chrétien, Christian Broadcasting Network (CBN), la Convention baptiste du Mississippi a condamné l’attitude de l’église baptiste de Crystal Springs qui est l’une de ses membres.