Chaos à 10 000 mètres : Un vol Ryanair dérouté vers Marrakech après une bagarre générale


Lecture 2 min.
Ryanair
Ryanair

Une dispute pour un changement de siège a rapidement dégénéré en bagarre générale sur un vol Ryanair reliant Agadir à Londres, forçant un atterrissage d’urgence à Marrakech. Retour sur un vol insolite dans le ciel marocain.

Un vol Ryanair reliant Agadir à Londres-Stansted a été contraint d’atterrir en urgence à l’aéroport Marrakech-Ménara la semaine dernière après qu’une dispute entre passagers a dégénéré en une bagarre générale, transformant la cabine en véritable ring de boxe volant. Selon des témoins, l’incident a débuté lorsqu’un homme a tenté de changer de siège pour s’asseoir à côté de sa famille. La demande ayant été refusée par la passagère occupant le siège, une vive altercation a éclaté entre les deux individus. La situation a rapidement dégénéré, d’autres passagers se joignant à la mêlée, certains tentant de séparer les belligérants, d’autres prenant parti.

Face à la violence qui a rapidement gagné l’ensemble de l’avion et à l’impossibilité de rétablir l’ordre, le commandant de bord a pris la décision de dérouter l’avion vers Marrakech, l’aéroport marocain le plus proche. À l’atterrissage les forces de l’ordre marocaines ont interpellé neuf personnes pour trouble à l’ordre public et mise en danger de la sécurité du vol.

Des passagers arrêtés, d’autres choqués

Les autres passagers, visiblement secoués par l’incident, ont pris un vol ultérieur vers Londres. Ryanair a présenté ses excuses pour les désagréments causés et a assuré qu’une enquête interne serait menée en collaboration avec les autorités marocaines pour éviter que de tels incidents ne se reproduisent.

Une bien mauvaise publicité pour Ryanair qui déjà est dans l’oeil du cyclone au Maroc. En effet, en contraste avec ses ambitions d’expansion au Maroc du début d’année, la compagnie irlandaise a récemment annoncé l’abandon de plusieurs liaisons vers le pays. Une décision découlant de la fermeture de sa base à Bordeaux, en France, et de différends avec les autorités marocaines, suscitant une vive déception dans le secteur touristique.

Historique des bagarres en vol

Cet incident n’est malheureusement pas isolé, même sur les liaisons impliquant le Maroc. Ces dernières années, les cas de comportements violents à bord des avions se sont multipliés. En 2023, l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA) a rapporté une augmentation de 37% des incidents liés à des passagers indisciplinés par rapport à 2022.

Les causes sont multiples : consommation excessive d’alcool, refus de suivre les consignes de sécurité, conflits liés à l’espace personnel restreint, ou encore stress lié au voyage. Ces événements ont conduit de nombreuses compagnies aériennes, y compris celles opérant au Maroc, à renforcer leurs procédures de sécurité et à former davantage leur personnel de cabine à la gestion des conflits.

Newsletter Suivez Afrik.com sur Google News