Championnat d’Afrique d’Athlétisme

La dernière journée du championnat continental a eu lieu vendredi.
Résultat des courses.

La cinquième et dernière journée du championnat d’Afrique d’athlétisme qui se déroulait à Alger, s’est achevée vendredi sur un bilan mitigé. La présence du président du Comité international olympique (CIO), Juan Antonio Samaranch, n’a pas pu faire oublier les défections des athlètes africains de haut niveau, plus attirés (espèces sonnantes et trébuchantes obligent) par les grandes compétitions occidentales.

Il n’empêche, le sauteur algérien Hammad Aderhamane a régalé les spectateurs avec l’un des plus hauts bonds de l’année, 2, 32 m, pulvérisant le record d’Afrique. Le Ghanéen Aziz Zakari s’est également adjugé la médaille d’or aux 200 m messieurs, avec un temps des plus respectables de 20 secondes 23 ».

Au javelot, Maher Ridane, pour la Tunisie, a largement distancé ses rivaux avec un jet de 72, 51 mètres, laissant son premier poursuivant à la course au titre, l’Egyptien Khaled Hacene, planter la sagaie 50 centimètres derrière la sienne.

Marocains impériaux sur longues distances

Dans la série  » Imbattable « , le Nigerian Ugwli Chima a fait très fort, aux poids. En balançant sa charge à 19, 02 mètres, il a ôté tout espoir au second de la compétition, le sud-africain Sulivan Jone dont la performance s’est arrêtée à 17, 46 m.

Aux 4×400 mètres, les relayeurs algériens ont distancé de 40 centièmes de secondes l’équipe du Botswana, se hissant à la première marche du podium avec un temps de 3 mn 05′.45 ».

Les Marocains, fidèles à leur réputation, ont été impériaux aux 1 500 mètres, trustant les deux premières places de la course. Vainqueur : Youssef Baba (3 mn 42′.07 »), devant son compatriote Adil Kaouch (3mn 42′.53 »).

Bonne journée également pour le Cameroun féminin : Myriam Lione Mani a remporté la victoire aux 200 mètres et l’équipe nationale a triomphé aux 4×400 m. Les Marocaines Hasna Benhassine et Asma Laghzaoui en ont fait de même, respectivement aux 800 et 5000 mètres. Enfin, la Sénégalaise Kene Ndoye s’est adjugée le titre au saut en longueur, avec un bond de 6, 39 mètres.