« Cette COP africaine est une occasion unique », estime Mo Ibrahim

Mo Ibrahim
Mo Ibrahim

En direction de la COP27 en Egypte, la Fondation Mo Ibrahim a partagé son point de vue et de ses préoccupations majeures pour le continent africain en matière de politique climatique. Son fondateur a émis une note destinée aux chefs d’Etat se rendant à Sharm El Sheikh. Mo Ibradim réaffirme sa perspective sur l’urgence climatique.

« À la veille de la COP27, il est essentiel que nous saisissions cette occasion pour rééquilibrer l’agenda climatique actuel et veiller à ce qu’il protège les intérêts de tous les habitants de la planète, au lieu de se concentrer uniquement sur les préoccupations des pays déjà développés », a indiqué la Fondation Mo Ibrahim, dans une note transmise à Afrik.com.

« Les discours ne se traduisent toujours pas par des actions. Qu’ils s’agissent du financement de l’adaptation ou du règlement des dommages et intérêts, les nations développées ne tiennent toujours pas leurs promesses, tandis que les citoyens africains, ainsi que des millions d’autres dans les pays en voie de développement, continuent d’en payer le prix », poursuit le document.

« Élaborer un programme climatique inclusif »

Selon Mo Ibrahim, « les engagements en matière de climat ne peuvent être pris au détriment des politiques de développement, l’accès à l’énergie ne peut pas devenir accessoire, et les principaux responsables du changement climatique doivent faire preuve à la fois de responsabilité et de volonté d’agir pour la planète, en tenant au moins leurs promesses passées ».

Le patron de la Fondation a insisté que « cette « COP africaine » est une occasion unique d’élaborer un programme climatique inclusif. Un programme qui non seulement tient compte des défis de développement de l’Afrique, mais qui garantit aussi que le continent n’est pas seulement un problème à régler : il fait partie intégrante de la solution. Faute de quoi, nos efforts collectifs seront vains pour assurer un avenir durable à l’échelle mondiale ».

Lire : Le Brésilien Lula grand invité de la COP27 en Egypte