Ces odeurs qui déclenchent des migraines

La migraine se manifeste différemment selon les personnes : mal de tête, nausée, vomissements, intolérance à la lumière et/ou au bruit, troubles de la vision… Diverses odeurs fortes peuvent être facteurs de maux de têtes intenses chez la moitié des migraineux. Une étude britannique révèle que l’osmophobie est assez courante.

Dans une récente étude, des chercheurs suggèrent que ce qu’on appelle l’osmophobie est plus répandue qu’on ne le pense, et certaines odeurs jouent plus que d’autres. Des chercheurs de l’université de Liverpool (Royaume-Uni) ont identifié différents facteurs : parfums, aérosols, produits d’entretien, friture, fumée de cigarette.

La Fondation « Smell and Taste Treatment and Research » de Chicago (Illinois, Etats-Unis) a rapporté un cas d’allergie à la famille des oignons. En une heure, la personne a manifesté tous les symptômes d’une migraine : du mal de tête aux sensations de brûlure, en passant par les tensions musculaires. L’étude révèle que les femmes sont particulièrement sensibles à l’osmophobie. Ce que les chercheurs expliquent par le fait que les zones du cerveau stimulées par les odeurs sont proches de celles des émotions. L’odeur pourrait également rétrécir les vaisseaux sanguins et provoquer ainsi une migraine.

En conclusion, pour éviter ces malaises, aucun remède à part éviter les odeurs responsables de migraines. Par contre, la menthe poivrée permettrait de réduire l’ampleur des crises liées à l’odeur des oignons chez la femme.