Centrafrique : un mort dans les violences à Bangui

Des ex-rebelles de la Séléka ont ouvert le feu mercredi sur une foule qui protestait contre l’enlèvement d’un soldat dans le centre de Bangui, faisant au moins un mort et plusieurs blessés parmi les civils, a annoncé la police.
« Au moins une personne a été tuée et plusieurs autres blessées par balles, après l’enlèvement d’un élément des forces armées centrafricaines à Fatima dans le 6e arrondissement (de Bangui) par des ex-Séléka », a expliqué à l’AFP la source policière, précisant que le calme était revenu en début d’après-midi.