Centrafrique : trois soldats tués dans un crash d’hélicoptère

Illustration

En République de Centrafrique, trois soldats ont péri dans le crash de leur hélicoptère de combat, qui compte en outre un rescapé. Qui sont ces soldats ? Et de quelle nationalité ?

A Dakar,

Un hélicoptère de combat des forces de l’ONU en Centrafrique s’est écrasé, ce vendredi 27 septembre au moment de son atterrissage à Bouar, dans l’ouest du pays, faisant trois morts et un blessé dans un état critique.

L’hélicoptère transportait des soldats sénégalais. Il s’agit d’un MI 35 de l’armée sénégalaise à Bangui dont le crash a causé la mort du Capitaine Gorgui Foune, de l’adjudant-chef Mady Coly et du sergent Chef Diaw Coulibaly. L’unique survivant, un Sénégalais aussi, étant le Capitaine Thiam évacué dans un centre hospitalier à Entebbe (Centrafrique)

« C’est avec une peine immense que j’ai appris le crash d’un hélicoptère de combat sénégalais avec trois morts et un blessé au moment de son atterrissage à Bouar. Mes condoléances émues aux familles et mon souhait de prompt rétablissement au blessé (Minusca) », a écrit le chef de la Mission des Nations Unies en Centrafrique, Mankeur Ndiaye, sur Twitter.

Dans un communiqué publié c vendredi après-midi, l’armée sénégalaise a confirmé le  crash de cet hélicoptère russe de type Mi-35. « L’état-major général des armées est en contact permanent avec les autorités de l’ONU en vue de l’évacuation du blessé et du rapatriement des dépouilles », a indiqué le ministère sénégalais des Forces armées.