Centrafrique : trois morts dans des affrontements, ce samedi

La quartier PK5 de Bangui, en Centrafrique, a été très mouvementé ce samedi, avec des affrontements ayant fait trois morts.

La tension est encore perceptible en Centrafrique où la violence est toujours de mise. Ce samedi, des affrontements ayant opposé un groupe d’auto-défense et des personnes accusées d’avoir braqué et tué un commerçant camerounais, dans la nuit de jeudi à vendredi, ont causé la morts de trois personnes.

Selon RFI, tout a commencé lorsque des jeunes d’un groupe d’auto-défense du PK5 ont décidé d’interpeller des hommes du même quartier. ces derniers étaient soupçonnés d’avoir braqué et tué un commerçant camerounais, dans la nuit de jeudi à vendredi. Les jeunes se sont heurtés à a résistance des braqueurs présumés, ce qui a déclenché des affrontements.

Le site indique que les heurts ont fini par ses déplacer autour du marché soudanais, en plein centre du PK5. Il a fallu que les soldats de la MISCA se déploient et patrouillent dans les alentours pour voir le calme revenir dans e coin.

Malgré l’appel au calme du Premier ministre, qui comptait notamment sur le Mondial au Brésil et le début prochain du Ramadan pour faire baisser la tension, la violence reste le quotidien des Centrafricains qu n’hésitent pas à s’entre-tuer à la moindre occasion.