Centrafrique : signature d’un cessez-le-feu entre le gouvernement et la rébellion

Le gouvernement et la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP), dernier groupe rebelle actif en Centrafrique, ont signé un cessez-le-feu dimanche soir pour rétablir la sécurité dans le nord du pays, rapporte RFI. La CPJP, dirigée par l’ancien ministre et opposant Charles Massi disparu et donné pour mort par sa famille, est très active dans le nord-est et le sud du pays. Elle avait annoncé au mois d’avril un cessez-le-feu unilatéral pour négocier avec le gouvernement et « mettre fin à la souffrance de la population civile ».