Centrafrique : les enfants soldats bientôt relâchés?

La situation des enfants soldats en Centrafrique est préoccupante. Les chefs de huit groupes armés centrafricains se sont engagés ce mardi à relâcher plusieurs milliers d’enfants soldats et de cesser leur recrutement.

Les enfants soldats sont de plus en plus nombreux en Centrafirque. Afin de mettre un terme à leur embrigadement, les chefs de huit groupes armés du pays lors d’une cérémonie publique à Bangui ont annoncé leur intention de libérer plusieurs miliers d’enfants soldats ainsi que ce cesser de les recruter.

Selon le représentant de l’UNICEF en Centrafrique, « ceci est une étape importante dans la protection des enfants dans ce pays,». En Centrafrique, entre 6000 à 10 000 enfants sont des soldats des différents groupes armés et rébellion du pays.

La situation des enfants en Centrafrique est « l’une des pires au monde ». Cette décision de relâcher les enfants soldats, va permettre de réunir des familles jusqu’ici déchirer par les conflits qui minent le pays.

Parmi les signataires de cet accord, figure les trois factions de l’ex-Séléka et les milices anti-balaka qui sont les principaux acteurs de la crise centrafricaine de 2013. Toutefois pour l’heure, aucune date n’a été fixée pour la libération de ces enfants mais l’espoir reste de mise pour l’UNICEF.