Centrafrique : le retour de François Bozizé divise

Six mois après la chute de l’ancien chef d’Etat centrafricain François Bozizé, ses partisans ont repris les armes et revendiquent sa réinstallation au pouvoir. Actuellement à Paris, Bozizé continue de diviser le pays. Les combats entre les anciens rebelles de la coalition Séléka, qui ont porté au pouvoir Michel Djotodia, et les partisans armés du général Bozizé continuent de faire des victimes parmi la population centrafricaine ; 60 morts autour de Bossangoa (ouest). Selon les spécialistes politiques du pays, le retour du président déchu reste improbable.