Centrafrique : Ido Conférence Malessembé, nouveau Directeur national de Campus pour Christ

Campus pour Christ, en République centrafricaine vient d’être doté d’un Directeur national : Ido Conférence Malessembé. Son installation a été faite, le 21 octobre 2012, dans la salle de conférence de la Faculté de théologie évangélique de Bangui (FATEB) par le Révérend pasteur Mukengueshay, directeur de la zone d’Afrique francophone. C’est le Directeur de cabinet du Premier ministre, Simplice Sarandji qui a rehaussé de sa présence la cérémonie.

(De notre correspondant)

De 1987 à 2012, soit pendant 25 ans d’existence en République centrafricaine, l’organisation Campus pour Christ n’a pas eu de directeur national, quand bien même un Equipier (nom donné aux membres de l’organisation) assure la direction. Le vide est désormais comblé. Ido Conférence Malessembé est nommé Directeur national de campus pour Christ en Centrafrique.

Campus pour Christ est une initiative du Docteur Bill Bright et son épouse Vonette qui auraient été inspirés par Dieu pour faire connaitre le Christ en milieu estudiantin. C’est ainsi qu’est née en 1951 cette organisation internationale, à l’université de Californie à Los Angeles, car « si les étudiant qui sont les leaders de demain craignent Dieu, mènent une vie d’intégrité, de bon caractère et de transparence dans les affaires de base sur des valeurs bibliques et morales, le monde va connaitre la paix, l’équilibre économique, la tranquillité ; en un ,mot une harmonie sociale durable », comme l’a noté le Directeur national investi.

C’est finalement le 1er mai 1987 que cette nouvelle vision va s’implanter en République centrafricaine et sera reconnue comme organisation nationale en 1993. Campus pour Christ en Centrafrique poursuit les mêmes objectifs initiaux de l’institution, à savoir l’évangélisation en milieu estudiantin pour l’amélioration du leadership de demain. Et ceci à travers quatre grands domaines d’intervention, notamment le Mouvement dirigé par les étudiants qui met l’accent sur le développement cognitif des jeunes ; le Mouvement dirigé par les leaders qui œuvre pour l’émergence d’un leadership élitiste et éclairé ; le Mouvement global des églises qui travaille sur l’implantation des nouvelles églises et le renforcement des capacités des églises existantes ainsi que la diffusion en différents dialectes centrafricains du film Jésus et même l’élaboration des brochures sur la parole de Dieu dans ces dialectes ; enfin, le Mouvement virtuel axé essentiellement sur les formations sur les nouvelles technologies et l’utilisation de ces outils.

Signalons qu’en 25 ans, beaucoup de choses ont été réalisées par Campus pour Christ dans ces domaines, par exemple, 700 églises et cellules de prières ont été créées ; 36 évangélistes missionnaires ont été recrutés ; 40 entrepreneurs formés dans le cadre de la création des entreprises ; le film Jésus a été synchronisé dans 10 langues et dialectes nationaux ; une radio a été implantée.

Le Directeur du cabinet du Premier ministre, Simplice Sarandji a quant à lui salué les efforts consentis par Campus pour Christ pour la formation des jeunes centrafricains.