Centrafrique : Hollande rappelle que la présence des troupes françaises sera limitée

Le président François Hollande a rappelé en Conseil des ministres ce lundi que la présence des troupes françaises sera limitée dans le temps en Centrafrique.

L’intervention française n’a pas l’intention de s’éterniser en Centrafrique. C’est du moins que le président français François Hollande a tenu a rappelé ce lundi en Conseil des ministre. « La présence des forces françaises était une présence limitée dans le temps et dans l’ampleur », a affirmé le chef d’Etat français.

François Hollande a également souligné que l’intervention de la France en Centrafrique reposait sur trois principes : « l’interposition entre les belligérants, c’est ce qui nous a conduit à venir en soutien aux forces africaines pour aboutir progressivement au désarmement général, l’impartialité et l’intransigeance à l’égard des violences », a rapporté la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem.

Près de 1600 soldats français sont déployés en Centrafrique dans le cadre de l’opération Sangaris, lancée le 5 décembre pour remettre de l’ordre dans le pays. Les tensions entre chrétiens et musulmans qui minent le pays et ont de nombreux morts sont toujours vives malgré la présence des militaires français.