Centrafrique : démission de Djotodia jeudi ?

Le président de transition centrafricain Michel Djotodia pourrait bien présenter demain sa démission sous la pression des chefs d’Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC)qui se réuniront jeudi et vendredi à N’Djamena, la capitale tchadienne.

Le départ du président de transition Michel Djotodia est de plus en plus évoqué. Selon un membre de son entourage, qui s’est confié à l’AFP, le président centrafricain présentera demain sa démission sous la pression des chefs d’Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), qui se réuniront jeudi et vendredi à N’Djamena, la capitale tchadienne. « C’est terminé pour lui maintenant », a-t-il déclaré, soulignant que son départ devrait être entériné lors du sommet de N’Djamena sur la Centrafrique.

Un haut responsable de la diplomatie française a déclaré à Paris que le président tchadien Idriss Déby, jusqu’ici soutien du président centrafricain par intérim, avait lâché son protégé. Même son de cloche pour cet ancien responsable de l’ancienne coalition séléka, qui a mené le coup d’Etat contre François Bozizé, et porté Michel Djotodia au pouvoir. Contacté par Afrik.com, selon lui « plus personne ne veut de Djotodia, ni la communauté internationale, ni la France ni même les Centrafricains. Il ne maîtrise rien dans le pays. Il a échoué donc il doit démissionner pour que la paix soit rétabli dans le pays. Son maintien au pouvoir alimente le conflit ».

Pour le moment la présidence n’a pas officiellement confirmé si Michel Djotodia démissionnait demain ou non. Une chose est sûre le sort du chef d’Etat centrafricain de transition devrait être fixé à l’issue du sommet de N’Djamena, qui sera sans doute capitale pour le futur agenda politique du pays.