Centrafrique : après Djotodia, qui sera le futur Président ?

La session au Conseil national de transition (CNT), qui fait office de Parlement provisoire, s’est ouvert ce mardi pour discuter de l’élection du prochain Président intérimaire, qui sera désigné au plus tard dans 15 jours, quelques jours après le départ de Michel Djotodia.

Qui succédera à Michel Djotodia ? C’est la grande question actuellement en Centrafrique. Les débats sont désormais ouverts pour la nomination du prochain Président centrafricain de transition. Le Conseil national de transition (CNT), qui fait office de Parlement provisoire, a débuté ce mardi une session spéciale pour désigner le futur chef d’Etat.

Le CNT a au maximum 15 jours pour élire le futur chef d’Etat de transition. Une situation qui fait suite au départ forcé de l’ancien Président Michel Djotodia et de son Premier ministre Nicolas Tiangaye. Malgré la démission de Michel Djotodia, la tension n’est toujours pas retombée dans le pays. Selon le dernier bilan de la Croix-Rouge centrafricaine, publié lundi, depuis que l’ancien dirigeant a quitté le pouvoir vendredi dernier, il y a eu près de 130 morts.

Principalement déployées dans la capitale Bangui, les troupes françaises et la force africaine MISCA sont chargées de rétablir l’ordre et de récupérer les armes en circulation. Mais la tâche est loin d’être une mince affaire, puisque de nombreuses milices n’ont toujours pas rendu leurs armes. Sans compter que le reste du pays, livré à lui-même, est en proie à des groupes armés, échappant à tout contrôle.