Ce que l’on sait sur la visite de Marine Le Pen au Sénégal

Marine Le Pen
Marine Le Pen

Marine Le Pen est en séjour de trois jours au Sénégal. Connue pour ses fortes déclarations, notamment sur la question migratoire, cette visite en a surpris plus d’un. Tout porte à croire que la fille de Jean-Marie Le Pen est en quête d’une image internationale à travers ce séjour sénégalais.

La cheffe des députés du Rassemblement National, en France, est arrivée à Dakar, hier, lundi 16 janvier 2023. Voyage que la candidate battue au second tour de l’élection présidentielle française de 2022 semble avoir bien préparé. Avant son départ, en effet, Le Pen fille affiche une vision pour l’Afrique différente de ses déclarations et positions habituelles. Une Marine Le Pen bien différente de celle des grands jours.

Un RN hostile à l’aide au développement et à l’émigration

En effet, Marine Le Pen est bien connue en Afrique pour ses positions centrées sur la question migratoire. Sans compter que les votes des élus de son parti, le Rassemblement National, sont hostiles à l’aide au développement. Un soutien dont le continent a tant besoin et qui a jusqu’ici irrité cette militante d’Extrême droite. De quoi se demander que peut bien faire Marion Anne Perrine Le Pen au Sénégal ?

En tout cas, elle est au pays de la Téranga et ne rentrera en France que vendredi. Le programme de ce voyage est tenu secret par son parti. Comme d’ailleurs en 2017, date de son premier et dernier déplacement en Afrique. A l’époque, elle avait rencontré le défunt Président tchadien, Idriss Déby. Pour ce séjour sénégalais, il se dit qu’il a été préparé de longue date. Le voyage a, en tout cas, été tenu secret jusqu’à la dernière minute.

« Hâte de savoir ce que Marine Le Pen va nous raconter »

Marine Le Pen envisage de partager avec les acteurs sénégalais sa vision des relations entre l’Europe et l’Afrique. Dans son agenda, selon le journal L’Opinion, des échanges avec des acteurs de la société civile. Mais aussi des rencontres avec des responsables politiques de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Aucune précision si la cheffe des députés RN rencontrera le chef de l’État, Macky Sall. La presse française révèle que Le Pen compte plaider pour une redéfinition des rapports Nord-Sud.

L’élue RN compte appuyer Dakar pour l’obtention d’un siège de membre permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies. « Pour une surprise, c’en est une. Voir une personne comme Marine Le Pen fouler le sol sénégalais, je n’en reviens pas. Avec tout ce que cette femme prône d’hostile pour l’Afrique, notamment en lien avec l’immigration. Elle en a du culot de séjourner au Sénégal. J’ai vraiment hâte de savoir ce qu’elle va nous raconter », confie Mamadou Ndiaye, professeur de sociologie.

Lire : Marine Le Pen : « Ma politique ne vise pas les étrangers mais les politiques d’immigration »