Ce que Bouteflika doit faire pour « sauver l’Algérie »

Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs, a fait une proposition au président de la République d’Algérie, Abdelaziz Bouteflika, visant à « sauver l’Algérie ».

La Secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a, selon El Watan, réitéré, ce samedi 31 mars 2018, à Annaba, sa demande au Président Algérien pour la mise en place d’une Assemblée nationale constituante.

« Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, doit adopter la proposition de notre parti, qui consiste en la mise place d’une Assemblée nationale constituante dont la mission est de désigner un gouvernement selon la nature politique du pays (…). Elle sera composée de technocrates et dotée de pleins pouvoirs pour établir un calendrier électoral pour élire les différentes instances du pouvoir », a insisté Louisa Hanoune, en marge d’une rencontre régionale avec les cadres de son parti venus de Tébessa, Guelma, El Tarf, Skikda et Annaba, relate le site.

« La véritable solution pour une sortie de crise demeure, inéluctablement, la refondation politique, qui ne peut se concrétiser qu’à travers la convocation par Bouteflika des élections pour une Assemblée nationale constituante. Pour crédibiliser notre action, nous sommes actuellement en pleine opération de sensibilisation (…). Mais qui a peur de cette Assemblée nationale constituante ? Les partis au pouvoir et leurs relais qui ont peur du changement (…). Je suis étonnée de la position des partis de l’alliance présidentielle qui ne veulent pas entendre parler de ce projet politique sans justification plausible. Finalement, ils ont peur du peuple et de ses réactions » , indique la patronne du PT.

Au Parti des travailleurs, nous n’avons pas peur de lui, au contraire c’est notre allié. Sachant que ces couches sociales sont tirées vers le bas, on leur lance un appel pour nous rejoindre dans cette initiative pour sauver l’Algérie ».