Ce qu’il faut savoir sur la rotation des cargos de céréales ukrainiennes

Cargo Razoni
Inspection du cargo Razoni

Un premier cargo rempli de quelque 26 000 tonnes de céréales a quitté le port ukrainien d’Odessa et navigue vers le Liban, en empruntant le Bosphore. Ce, après une inspection sur les rives Nord d’Istanbul, sur la mer Noire. D’autres cargos remplis de céréales attendent de quitter l’Ukraine pour aller ravitailler le monde.

Le Razoni, cargo battant pavillon de la Sierra Leone et transportant environ 26 000 tonnes de maïs, a ouvert le corridor devant aider à mettre fin à la crise alimentaire qui touche le monde depuis le début de la guerre en Ukraine, le 24 février 2022. D’autres cargaisons, non des moindres, vont suivre, dans les jours à venir. Selon le ministre ukrainien des Infrastructures, Oleksandr Kobrakov, une moyenne de cinq cargos de la dimension du Razoni quittera l’Ukraine, chaque semaine.

Les livraisons des céréales ukrainiennes connaitront toutefois un retard en raison de l’itinéraire tracé suite à l’accord tripartite, la Russie ayant exigé un contrôle préalable des cargaisons pour vérifier que les navires ne transportent pas d’armes. Il faudra au moins 370 expéditions à bord de cargos d’une capacité de loin supérieure à celle du Razoni pour assurer le transport des 25 millions de tonnes de blé stockées dans les entrepôts d’Ukraine.

Lire : Un bateau sierra-léonais chargé de maïs a quitté l’Ukraine ce jour

A la faveur d’un accord signé à Istanbul, en Turquie, la Russie et l’Ukraine ont convenu de livrer les céréales bloquées dans les ports des deux pays. La précaution de contrôler les chargements a été retenue et l’inspection se fait par des équipes composées de Russes, d’Ukrainiens, de Turcs et d’agents de l’ONU. La première cargaison de céréales ukrainiennes a été inspectée ce mercredi matin par cette équipe conjointe, à l’entrée du Bosphore. Elle est en route pour le Liban.

Lire : Après inspection, le cargo de céréales ukrainiennes en route vers le Liban