Cascade de blessures, Cheikh Sidy Ba rassure : « Le Sénégal a un effectif assez large »


Lecture 3 min.
Mané et les Lions
Sadio Mané et les Lions du Sénégal

À moins de cinq semaines du démarrage de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun, l’équipe nationale du Sénégal, vice-championne, est secouée par de nombreuses blessures, notamment Krépin Diatta, Youssouf Sabaly, Ismaëla Sarr, Bouna Sarr ou encore Kalidou Koulibaly. Cinq éléments importants dans le dispositif tactique du sélectionneur Aliou Cissé. Mais l’ancien international Cheikh Sidy Ba estime que le Sénégal a un effectif assez large, pour faire face à cette situation difficile.

Le Sénégal pourrait participer à la prochaine Coupe d’Afrique des nations, sans plusieurs  de ses cadres. Si Krépin Diatta est d’ores et déjà forfait, en raison de sa blessure aux ligaments antérieurs du genou, l’incertitude plane sur Youssouf Sabaly (Bétis Séville), Ismaëla Sarr (Watford), Bouna Sarr (Bayern) ou encore Kalidou Koulibaly (Naples). Mais, l’ancien international sénégalais, Cheikh Sidy Ba, tente de relativiser la situation, même s’il reconnait que cela n’est pas une bonne chose pour les Lions, à quelques semaines du grand rendez-vous continental au Cameroun. Il s’est confié à AFRIK.COM.

Cheikh Sidy Ba
Cheikh Sidy Ba

« Ce n’est pas une bonne chose pour l’équipe nationale du Sénégal. Je pense que ce sont de mauvaises nouvelles qu’on a concernant nos joueurs. Krépin qui est déjà out pour la CAN. Ismaëla, c’est un point d’interrogation. On ne sait pas encore s’il sera absent ou présent. Pour Koulibaly espéreront que sa blessure ne soit pas trop grave. Ce sont des absences qui vont pénaliser l’équipe nationale, mais le Sénégal a un effectif assez large. Un effectif de qualité. Je pense que les joueurs qui seront appelés à la rescousse seront à la hauteur pour pallier ces absences », a déclaré Cheikh Sidy Ba.

« Quand on risque de perdre un joueur comme Ismaëla Sarr, cela va peser sur le dispositif du Sénégal, surtout sur le plan offensif, Krépin aussi. Mais, prions que ces blessures s’arrêtent là et qu’il n’y en a pas d’autres derrière. Toutefois, il ne faut pas trop pleurer ces blessures. Nous savons le poids que représente un Ismaëla Sarr, mais il y a des joueurs capables de remplacer ces blessés et ces absents. Une absence dans une équipe pose toujours problème. Espérons que cela ne soit pas un poids négatif sur l’équipe nationale du Sénégal. Ces blessures qui commencent à s’accumuler, ça pèse sur le moral des joueurs et il faudra être fort mentalement pour surpasser cela », estime-t-il.

À la tête du classement FIFA zone Afrique, depuis trois, le Sénégal sera très attendu lors de cette CAN, qui se tiendra au Cameroun du 9 janvier au 12 février 2022. Elle sera l’équipe à abattre, à l’image de l’Algérie, vainqueur de la dernière édition en Égypte. Les Lions auront d’ailleurs droit à un bouillant derby ouest-africain face à la Guinée de Naby Keïta « Deco » dans le groupe B, qu’ils partagent également avec le Zimbabwe et le Malawi.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter