Casablanca bouleversée par le tramway


Lecture 2 min.
Les travaux du tramway

La société Casa Transport a été créée le 27 mars 2009 dans le but de mener les travaux du tramway de Casablanca : à l’incrédulité succédait le scepticisme devant un projet gigantesque… Mais à peine 2 ans plus tard, les travaux ont déjà considérablement avancé !

Première promesse tenue. On observe un peu partout dans la ville de Casablanca, au Maroc, que les travaux du tramway ont commencé : artères éventrées, trottoirs inexistants, encombrements décuplés… L’avancée du chantier donne à la ville blanche des allures de champ de manoeuvres !

Les travaux du tramway

Le tramway devrait arriver à Casablanca le 12 décembre 2012, date à laquelle la première ligne sera opérationnelle. Les principaux axes de la ville seront alors reliés entre eux, et seront directement accessibles depuis le centre ville des équipements essentiels : gares ONCF, hôpitaux, tecknopark, nouveau pôle d’Anfa, quartiers des affaires, universités …

Un projet d’aménagement urbain à part entière

Outre le fait de pallier le manque de transports en commun à Casablanca et de relier la périphérie à la ville, ce projet est aussi un projet d’aménagement urbain à part entière (90 hectares d’aménagement urbain, 30 km de traitement urbain de façade à façade…), un projet environnemental (recul de la pollution, moyen de transport peu bruyant et écologique), un projet économique (création d’emplois, encouragement de l’ingénierie et des entreprises marocaines) et un projet social (accès facilité pour les personnes à mobilité réduite, desserte des quartiers périphériques de la ville…).

Pour sa création, une convention de financement du tramway a été signée le 21 octobre 2008, sous l’impulsion du roi Mohammed VI. L’ensemble des fonds (Etat, DGCL, CUC …) représentent une injection totale de 4 milliards de dirhams… qui sera peut-être dépassée !

Avis partagés chez les automobilistes

Cependant les avis sont partagés chez les automobilistes. Certains y voient une possibilité de réduire le trafic routier à Casablanca. D’autres, en revanche, sont inquiets et pensent que cela ne fera qu’accentuer les problèmes de circulation actuels. Ils pointent la réduction des chaussées au profit du tramway, le risque de ralentissements lors du passage du tram sur les boulevards…

Face à l’impossibilité d’aménager un métro, le tramway s’est pourtant imposé, comme dans de nombreuses grandes capitales : le visage de Casablanca en sera probablement changé !

crédits photo :

et

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter