CAN Total Energies 2021 : avec la signature de l’accord-cadre, les Camerounais retrouvent le sommeil

Signature accord cadre Cameroun
Signature accord cadre Cameroun

Le palais des Sports de Yaoundé s’est avéré trop étroit hier, vendredi 22 octobre 2021, pour contenir les personnalités venues assister à la cérémonie de signature de l‘accord-cadre, lequel donne quitus pour l’organisation de la 33ème édition de la CAN Total Energies Cameroun 2021.

Ont apposé leurs signatures pour le compte de la partie camerounaise, Seidou Mbombo Njoya, président par intérim de la Fédération camerounaise de football et Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Sports et de l’Education Physique, et par ailleurs président du Comité local d’organisation de la CAN 2021. Du côté de la Confédération africaine de football, Me Augustin Senghor, premier Vice-président.

Notons que l’accord-cadre est un document juridique contenu dans le cahier de charge CAF d’une compétition qui lie juridiquement la CAF au pays organisateur, conférant définitivement à celui-ci les droits de l’organisation de ladite compétition. Et les deux signataires ne sont autres que la CAF et la Fédération de football du pays organisateur.

«Les responsables de la CAF sont au Cameroun depuis mardi soir. La cérémonie initialement prévue le 19 octobre avait été repoussée à cause d’un problème de vol qui avait retardé l’arrivée de la délégation de la CAF au Cameroun. Alors, même si nous observons encore quelques manquements au niveau des infrastructures routières, sans oublier les crises qui continuent dans certaines régions du pays, nous pouvons désormais croiser les doigts, après cet acte qui vient d’être posé», a indiqué Olivier Bilepna, ancien footballeur.

A lire : CAN Total Cameroun 2021 : le secrétaire général de la CAF en mission à Yaoundé