Cameroun : une unité de fabrication de médicaments voit le jour à Douala

Le Premier ministre camerounais, Philémon Yang, a inauguré, le 21 février dernier, une usine de fabrication des médicaments, dénommée Africure Pharmaceuticals Cameroon. La nouvelle usine de production des médicaments est située à Yassa, un quartier du 3ème arrondissement de Douala, la métropole économique Camerounaise.

La nouvelle unité de production des médicaments, va produire dans un premier temps, 1 milliard des médicaments génériques et essentiels, ainsi que des antibiotiques à large spectre. Et, ensuite, des anti-rétroviraux.
Fruit d’un partenariat entre le privé et l’Inde, ce projet a coûté un investissement de 5 milliards de FCFA. D’une capacité d’un milliard de comprimés à la chaîne, la structure est sur un site de 10m² et dispose de deux sections de laboratoires à savoir : phytochimie et microbiologie.

A en croire Dr Prosper Hiag, président du conseil d’administration d’Africure, « c’est une unité de fabrication de médicaments génériques, des médicaments essentiels dont on a besoin pour assurer la couverture de base ». Selon lui, l’idée est non seulement de participer à la sécurité sanitaire au Cameroun, mais aussi de réduire jusqu’à 60%, le pourcentage de médicaments importés.

Les chiffres officiels révèlent que chaque année, le Cameroun dépense environ 10 milliards de FCFA pour l’importation des médicaments.