Cameroun : un trafic d’armes derrière la tuerie de Bakassi ?

L’attaque de soldats camerounais qui a fait 21 morts, lundi, dans la péninsule de Bakassi aurait pour origine « un trafic de munitions entre ce groupe de militaires camerounais et les rebelles nigérians du Delta du Niger », explique le Quotidien Mutations. « Une enquête est ouverte en vue de déterminer la provenance des assaillants et de préciser tous les contours de cet incident », a indiqué Laurent Esso, ministre d’Etat secrétaire général de la Présidence de la République.