Cameroun : un pasteur de la PCC retrouvé mort à Nkolbisson

Les deux présumés assassins sont aux arrêts.

Après la découverte de la dépouille du Rév. Jeremiah Ewala, pasteur de la Presbyterian Church in Cameroon (PCC), paroisse de Nkolbisson, le 23 décembre 2017 dans ce quartier à Yaoundé, la Police judiciaire a ouvert une enquête. C’est l’une des informations contenues dans le communiqué du Modérateur de l’EPC, le Rév. Fonki Samuel Forba. Ceci dans le but d’éclaircir les circonstances tragiques entourant ce décès.

Tout commence le mardi 19 décembre 2017. Sorti de son domicile pour se rendre à une réunion, le Rév. Jeremiah Ewala n’est plus jamais revenu. Selon les témoignages des membres de sa famille, le pasteur est resté injoignable toute la journée de mardi. Alertée par les fidèles et les membres de sa famille, la brigade de gendarmerie de Nkolbisson a lancé les recherches, mais en vain. D’après le communiqué du modérateur de l’EPC, son corps a été découvert le samedi 23 décembre vers 19h30, non loin de sa paroisse. Le corps retrouvé en décomposition présentait des signes de torture. « Sur le lieu du drame, nous avons effectivement découvert que c’était le corps du disparu. Le corps de l’intéressé présentait des séquelles corporelles visibles », a expliqué Jacob Biwole, commandant de brigade de la gendarmerie de Nkolbisson. Le Conseil des églises protestantes du Cameroun appelle tous les fidèles de l’EPC et les membres dudit Conseil à rester calmes et dans la prière. Aux dernières nouvelles, les deux présumés assassins ont été arrêtés le 03 janvier 2018 et il y a eu levée de corps le 04 janvier 2018 à la morgue de l’hôpital central de Yaoundé.

Les enquêtes en cours à la Police judiciaire à Yaoundé devraient apporter la lumière sur ce décès.