Cameroun : un avion de Camair-Co essuie des tirs lors de son atterrissage

La compagnie aérienne publique camerounaise (Camair-Co), a officiellement annoncé que l’un de ses avions a essuyé des coups de feu lors de son atterrissage à l’aéroport de Bamenda à Bafut, dans la région du Nord-Ouest.

En provenance de la ville de Douala, cet avion, un des MA60 de la compagnie aérienne nationale Camair-Co, a été impliqué dans un grave incident, le 1er décembre vers 10h40, alors que le pilote effectuait les manœuvres d’approche en vue de l’atterrissage vers Bamenda.

Selon l’entreprise, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, même si de nombreuses images circulant sur les réseaux sociaux montrent les traces laissées par les impacts de balles sur le fuselage de l’appareil.

« Suite à cet incident, l’aéronef a été immobilisé à l’effet de procéder, de concert avec les autorités techniques compétentes, à l’évaluation de l’impact », informe la compagnie. Celle-ci précise au passage que de ce fait, le programme des vols a été réaménagé pour limiter les perturbations.

Si les auteurs de l’attaque n’ont pas été clairement identifiés, de nombreuses sources soupçonnent les séparatistes anglophones du Cameroun d’être à l’origine des tirs. La ville de Bamenda est en effet le chef-lieu de la région du Nord-Ouest, une partie du pays secouée, depuis 2016, par une crise sécessionniste qui a fait de nombreux morts et déplacés.