Cameroun/Sénégal : Macky Sall et Wade au coude-à-coude

arton24930-b9bdb.jpg

Les sénégalais du Cameroun étaient eux-aussi appelés aux urnes et selon les premiers résultats, le Président sortant Abdoulaye Wade et son ex–Premier ministre Macky Sall sont au coude-à-coude parmi ces électeurs.

Sur 2604 électeurs sénégalais inscrits sur les listes électorales au Cameroun, 888 ont pris part à l’élection présidentielle.
A Yaoundé, Macky Sall a récolté 333 voix contre 206 pour le Président sortant Abdoulaye Wade. Dans la ville de Douala, Abdoulaye Wade a remporté 133 voix, contre 93 pour Macky Sall, tandis que Niasse venait en troisième position avec 24 voix sur un total de 288 votants. Des résultats qui ont été transmis par fax au siège de la commission électorale nationale par les autorités consulaires.

La sérénité à l’ambassade

C’est dans une ambiance détendue et conviviale que le personnel de l’ambassade du Sénégal au Cameroun continue de travailler malgré la situation électorale.
« Nous sommes tous arrivés au travail comme à l’accoutumée, ici, nous n’intervenons pas du tout dans le processus électoral, nous sommes juste là pour transmettre les résultats. La loi électorale sénégalaise prévoit que ces résultats doivent être affichés à l’entrée de chaque bureau de vote. C’est ce que nous avons d’ailleurs fait. Ici, rien n’est secret », défend le Premier conseiller de l’ambassade Louis Diatta. « Quel que soit le président qu’on va élire, nous sommes des fonctionnaires, nous allons continuer à faire notre travail normalement car c’est un devoir », conclut-il.

La commission électorale nationale mobilisée

Afin de permettre le bon déroulement des élections pour les sénégalais vivant au Cameroun, la commission électorale indépendante a envoyé une délégation afin de mener à bien ce processus. Cette délégation était appuyée d’étudiants sénégalais installés comme responsables des bureaux de vote. « Le second tour, au vu des enjeux qui se dessinent, verra une plus grande participation car il y aura le jeu des alliances », nous confie une source proche de l’ambassade.