Cameroun : Paroisse EPC Sion : « L’Université d’été est un cadre idéal pour renforcer les capacités des paroissiens»

  • Le Coordonnateur de l’«Université d’été » explique à Afrik.com les contours de ce concept qui a rassemblé pendant cinq semaines (du 13 août au 15 septembre 2018), les fidèles de la Paroisse EPC Sion et d’ailleurs pour une série de formations dans divers domaines de la connaissance.

Afrik.com : Qui est Monsieur Oscar Ndoumi?

Oscar Ndoumi : Mon nom, en entier, est Oscar-Théophile Ndoumi. Je suis Ancien de l’Eglise à la paroisse EPC Sion à Douala. Dans la vie civile, je suis Journaliste Principal, spécialiste des arts, de la culture et de la communication, Traducteur Principal Hors Echelle, enseignant de traductologie et de traduction espagnole à l’Ecole Supérieure de Traducteurs et Interprètes (ASTI) de l’Université de Buea, et à l’Institut de Gouvernance, des Humanités et des Sciences sociales de l’Université Panafricaine.

 

Afrik.com : Qu’entendez-vous par « Université d’été » ?

Oscar Ndoumi : Le concept de l’« Université d’été » renvoie à une série d’enseignements prenant la forme d’exposés ou de séminaires organisés dans notre paroisse au cours de la période correspondant à une partie des vacances scolaires et universitaires, en vue du  ressourcement des paroissiens et des non paroissiens sur diverses thématiques élaborées autour d’un thème central, à savoir « la redynamisation de la paroisse ».

Afrik.com : D’où vous est venu ce concept et que vise-t-il?

Oscar Ndoumi : Tout est parti d’un constat, celui de l’absence dans notre paroisse, d’un cadre formel de réflexion et d’échange d’idées entre paroissiens. Certes, il existe à Sion un comité d’évangélisation, mais celui-ci n’était pas parvenu, jusque-là, à véritablement systématiser son activité et à former en série au travers de séminaires et de tables rondes sur des thématiques susceptibles de contribuer à la redynamisation de notre paroisse. Parlant précisément de l’expression « Université d’été » disons qu’elle est empruntée à une tradition occidentale, française notamment. En France en effet, ce nom est généralement donné à un rassemblement de militants et de responsables d’un mouvement politique ou associatif sur quelques jours à la fin des vacances d’été, en général fin août début septembre. Y sont souvent conviés des universitaires, des intellectuels, des chercheurs et/ou des acteurs de la société civile pour des sessions de conférences, de débats et de formation. Ces journées ont pour but d’apprendre, d’approfondir ou de réfléchir aux projets du mouvement en question dans un cadre informel et détendu. Pour les partis, l’université d’été marque souvent la rentrée politique après la trêve estivale.

Vous comprenez donc aisément le choix de cette expression comme dénomination pour la série d’exposés présentés dans notre paroisse pendant la période des vacances scolaires et universitaires. Vous percevez également l’objectif de cette initiative que portent et supportent les co-modérateurs de notre paroisse, les révérends Ebénézer Bissohong et Martin Emmanuel Mbog, initiative naturellement encadrée par le Comité d’évangélisation de la paroisse.

Afrik.com : Pouvez-vous nous dérouler le programme de cette formation et les personnes ressources ?

Oscar Ndoumi : L’université d’été de la Paroisse de Sion s’est construite autour d’exposés portant sur divers thèmes d’essence théologique ou non, exposés présentés par des personnes ressources justifiant d’un profil approprié pour le module développé. Au demeurant, notre « Ecole d’été », au cours de laquelle douze thèmes ont été abordés, s’est déroulée conformément à la programmation suivante :

  • 13 août 2018. Thème : « Comment savoir avec certitude si vous êtes chrétien », présenté par Pascal Blaise Mooh, président du Comité d’Evangélisation de la paroisse ;
  • 15 août 2018. Thème : « Comment expérimenter l’amour et le pardon de Dieu », présenté par l’Evangéliste Patrice Hervé Mase ;
  • 17 août 2018. Thème : « Comment être rempli du Saint-Esprit », présenté par Pascal Blaise Mooh ;
  • 18 août 2018. Thème : « L’Eglise et les institutions étatiques », présenté par l’Ancien de l’Eglise Oscar-Théophile Ndoumi ;
  • 20 août 2018. Thème : « Evangile et culture : jalons pour la christianisation de certaines coutumes bassa-bati-mpôô », présenté par le Révérend Dr Ebénézer Bissohong ;
  • 22 août 2018. Thème : « Comment marcher par l’Esprit », présenté par Pascal Blaise Mooh ;
  • 27 août 2018. Thème : « Evangile et culture 2ème partie », présenté par le Révérend Dr Ebénézer Bissohong ;
  • 28 août 2018. Thème : « La communication dans l’Eglise », présenté par l’Ancien de l’Eglise Oscar-Théophile Ndoumi ;
  • 03 septembre 2018. Thème : « La connaissance de mon Eglise », présenté par le Révérend Me Martin Emmanuel Mbog ;
  • 05 septembre 2018. Thème : « Comment aider à accomplir l’ordre suprême », présenté par Pascal Blaise Mooh ;
  • 07 septembre 2018. Thème : « Contribution des lettres de Paul pour redynamisation de notre Eglise », présenté par le Licenciat Gauthier Bambous.

Afrik.com : Qui était concerné par cette formation?

Oscar Ndoumi : Les enseignements préparés dans le cadre de l’université d’été de Sion étaient principalement destinés aux paroissiens. Toutefois, le thème central de cette formation à savoir « la redynamisation de la paroisse », ainsi que les thèmes secondaires, indiquent la pertinence des sujets abordés pour la gestion de tout regroupement de chrétiens ou, pourquoi pas, de croyants en Dieu. On comprend alors aisément que l’université d’été de notre paroisse était ouverte à tous, étant donné qu’il s’agissait, au-delà de l’intention primaire, d’un forum de partage et d’échange de connaissances et d’expériences.

Afrik.com : Qu’attendez-vous des participants ?

Oscar Ndoumi : Nous souhaitons que tous les participants à cette formation mettent en pratique les enseignements reçus pour leur propre construction et pour le renforcement de l’œuvre d’évangélisation.

Afrik.com : Allez-vous vous arrêter en si bon chemin ?

Oscar Ndoumi : Nous prions le Tout-Puissant de nous accorder la grâce nécessaire pour garder le cap et pérenniser l’Ecole d’été ou Université d’été, comme vous voulez, lancée cette année 2018 dans notre paroisse.

Afrik.com : Quelles sont vos impressions à l’issue de cette série de formations ?

Oscar Ndoumi : Comme l’apôtre Paul, nous nous considérons comme des serviteurs subalternes qui n’ont fait que ce qu’ils devaient faire, pour la gloire éternelle de Dieu, notre Créateur.