Cameroun : ouverture du Grand Mall de Douala construit par l’homme d’affaires Mathurin Kamdem


Lecture 2 min.
Douala Grand Mall 2

Le plus grand centre commercial de l’Afrique centrale a ouvert ses portes dans la capitale économique camerounaise. Mathurin Kamdem en est le promoteur. Il est érigé sur une superficie de 18 000 m2 non loin de l’aéroport de Douala. Douala Grand Mall est son nom de ce joyau ouvet au public depuis le 17 novembre 2020.

Caractéristiques du centre commercial Grand Mall

Ce projet piloté par l’ingénieur Mathurin Kamdem, comprend deux phases dont la première est la construction de Douala Grand Mall. La seconde phase, quant à elle, débutera en 2021 et devrait permettre de construire un Business Park comprenant un hôtel 5 étoiles et un parc de bureaux en face de l’entrée principale du Mall.

Douala Grand Mall, infrastructure gigantesque alliant à la fois commerce et divertissement, construit entre 2018 et 2020, est l’œuvre d’un ancien haut cadre de Bouygues en France, qui a abandonné son poste enviable pour retourner au pays afin de mettre son expertise au service des siens.

Pour la réalisation de ce joyau d’environ 80 milliards de FCFA, Mathurin Kamdem a réussi à obtenir l’appui du fonds d’investissement britannique Actis, partenaire du projet. Le centre commercial comprend 160 boutiques et espaces de commerce notamment le supermarché carrefour, le multiplexe de cinq salles de cinéma, les galeries commerciales, etc.

Ce projet d’investissement permettra de créer 4 500 emplois et d’injecter 30 milliards de FCFA dans l’économie du pays à travers des achats d’équipements et des prestations diverses. Ce centre situé à proximité de l’aéroport international de Douala sera donc fortement lié à l’économie de la ville.

L’ingénieur Mathurin Kamdem précise que les marques étrangères occupent les plus grands espaces notamment le multiplexe de cinq salles de cinéma ou encore le supermarché carrefour, soit environs 40% des boutiques alors que les 60 % restantes sont occupées par des entreprises locales. C’est là une bonne façon de promouvoir l’économie locale.

La rédaction ne peut donc que souhaiter bon vent au promoteur Mathurin Kamdem en espérant que cette belle initiative puisse en inspirant plus autres à travers l’Afrique pour qu’enfin nous touchions du doigt ce développement tant souhaité au continent noir.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter