Cameroun Ngondo 2017 : le train est rentré en gare

La lumière était encore au centre de la célébration de l’édition 2017 de la grande fête culturelle du peuple Sawa, le Ngondo dont le thème était : « Mwayé Pètè » ( « La lumière encore »).

Après près d’un mois de festivités marquées par le passage de la caravane dans les différents cantons, le Ngondo 2017 s’est achevé sur les berges du fleuve Wouri dimanche 03 décembre dernier. Une cérémonie qui était particulièrement marquée par l’immersion du panier sacré dans le fleuve, et du message qui en est sorti. Un message qui était par la suite révélé au public par les initiés.

Mais avant l’apothéose de dimanche 03 décembre 2017, le festival avait été marqué par plusieurs activités. Notamment des concours de lutte traditionnelle, course de pirogue, art culinaire et l’élection Miss.

Placé cette année sous le signe de la « lumière », le Ngondo 2017 a mis un accent particulier sur la promotion du vivre ensemble. Selon son président en exercice, Sa Majesté Gaston Mbody Epée, chef supérieur du canton Bassa, le Cameroun est secoué en ces temps par des soubresauts et des velléités sécessionnistes dans son Nord-ouest et son Sud-ouest, qui mettent à mal son unité et sa stabilité.

Il est donc urgent, pense le président en exercice du Ngondo, de continuer à promouvoir ce vivre ensemble qui est l’une des richesses du cosmopolitisme de la ville de Douala. Un carnaval pour le vivre ensemble avait d’ailleurs été l’une des attractions des festivités du Ngondo. Le message issu des eaux ce dimanche, va prédestiner selon les patriarches Sawa, ce qui arrivera ou pas au Cameroun dans les prochains jours.

A l’issue de la célébration de cette édition, l’occasion avait été donnée à S.M. Gaston Mbodi Epée, après deux ans de mandat à la présidence du Ngondo de passer le témoin à Sa Majesté Madiba Songuè, chef du canton Bakoko du Wouri.