Cameroun : Mgr Julio MURAT, Nonce Apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale en visite au diocèse d’Edéa

Du 24 au 27 octobre 2019, Mgr Julio Murat était l’hôte du diocèse primatial : Edéa. Il avait répondu ainsi à une invitation de l’ordinaire des lieux, Mgr Jean Bosco Ntep dans le cadre des activités de clôture du Mois Missionnaire Extraordinaire 2019 décrété par le Saint Père.

Pendant 4 jours, le représentant du Pape François, Mgr Julio Murat, a rencontré plusieurs couches sociales et acteurs du monde sociopolitique et économique du diocèse primatial. A travers les échanges formels et informels, le Nonce Apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale s’est fait une idée plus étendue du diocèse. « Il est nouveau au Cameroun. Il ne connaît pas le Diocèse d’Edéa dans ses méandres, dans ses hémisphères, dans son fonctionnement et il a besoin de connaître l’église qui est au Cameroun. Nous l’avons invité pour qu’il vienne saluer les populations et laisser que celles-ci le connaissent. C’est pour cela qu’il est venu », avait indiqué Mgr Jean Bosco Ntep.

Bien que le programme de la visite de l’hôte de marque du diocèse d’Edéa ne prévoyait aucune descente dans les lieux mythiques que sont Mariemberg dans l’arrondissement de Mouanko et la grotte de Ngog Lituba dans l’arrondissement de Nyanon « pour des raisons de calendrier et de mauvaise saison » selon l’Evêque d’Edéa, Mgr Julio Murat avait néanmoins ouvert sa visite dans l’un des symboles de la présence des premiers missionnaires Pallotins allemands au Cameroun, Andreasberg créé en 1911, situé dans la zone pastorale de Pouma et plus connu aujourd’hui sous le nom de Paroisse Saint André, où il avait célébré une messe pontificale. Il avait répété cet exercice à la Cathédrale Sacré-Cœur de Banda (créée en 1891) et à la Paroisse Saint Daniel d’Ekite (créée en 2018) à Edéa.

Le clou de la visite pastorale du Nonce Apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale dans le diocèse d’Edéa était sans doute la messe d’ordinations diaconale et sacerdotales qu’il avait présidé le 26 octobre 2019 en la Cathédrale Sacré-Cœur de Banda. Un diacre et cinq prêtres étaient à l’honneur en ce jour. Le diocèse d’Edéa qui a accueilli du 24 au 27 octobre dernier le Nonce apostolique, Mgr Julio Murat, a été créé le 12 mars 1993 et se confond sur le plan physique au département de la Sanaga maritime.

Il s’étend sur une superficie d’environ 12.600 Km2 pour une population estimée à près de 300 000 habitants, dont 193 722 catholiques, vivant dans 37 paroisses reparties sur 7 zones pastorales selon les statistiques internes de 2018. Pour affermir la foi du peuple de Dieu, 107 prêtres, 05 diacres. Le diocèse a aussi en son sein 44 religieux qui sont à l’œuvre au quotidien dans le champ pastoral. Ils sont aidés dans leurs tâches par une dynamique équipe faite de 511 catéchistes.

Différents services diocésains et mouvements d’actions catholiques accompagnent aussi les fidèles dans des domaines aussi variés que l’éducation, la santé, et l’appui à l’auto-emploi à travers les établissements scolaires, les hôpitaux et dispensaires et des structures telles que : Codas-Caritas, Fepima (Ferme pilote de Malimba), Papdi (Projet Agropastoral du diocèse), Endeavour, Centre Albert Krumnachker… Mgr Jean Bosco Ntep attendait beaucoup cette visite.