Cameroun : Marcel Niat Njifenji élu président du Sénat

En compétition avec un autre candidat, Peter Mafany Musongue, ancien Premier ministre donné favori avant le vote, Marcel Niat Njifenji, a été élu président du Sénat camerounais. Il devient ainsi le nouveau dauphin de Paul Biya avec 86 voix sur les 100. Le vote a eu lieu mercredi 12 juin, lors d’une séance plénière.

Né le 26 octobre 1934 dans la région de l’Ouest bamileke, Marcel Niat Njifenji a fait ses études à l’Ecole Supérieur d’Electricité de Paris. A son retour au pays, il occupera des postes de responsabilité, notamment avec sa nomination comme Directeur général de la Société nationale d’Electricité (Sne). Auparavant, il avait été Directeur général adjoint de la Sonel, privatisée et devenue la Sne.

A 56 ans, le natif de Bangangté est nommé ministre du Plan et de l’Aménagement du territoire. Ancien vice-Premier ministre, ministre des Mines, de l’Eau et de l’Energie, Marcel Niat Njifenji était le candidat du parti au pouvoir, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Il a ainsi battu à plate couture son principal rival, Peter Mafany Musongue, ancien Premier ministre, qui va se contenter du poste de président du groupe parlementaire Rdpc au Sénat.

Mercredi 12 juin, le vote blanc des 14 élus du Social Democratic Front (SDF), principale formation politique de l’opposition camerounaise issue des deux régions anglophones du pays, ne pouvait pas empêcher la nomination de cet homme de confiance de Paul Biya à la tête du Sénat. Marcel Niat Njifenji a été privilégié par rapport à Peter Mafany Musongue, qui pourtant, partait favori.

Avec sa nouvelle fonction de président de la Chambre haute du Cameroun, Marcel Niat Njifenji sera appelé à assurer l’intérim en cas d’un empêchement définitif de l’actuel chef de l’Etat, jusqu’à l’organisation d’un scrutin auquel il ne peut participer, selon la Constitution.