Cameroun: libération de Lapiro de Mbanga

L’artiste musicien camerounais Sandjo Lambo Pierre Roger dit Lapiro de Mbanga a été libéré vendredi après-midi, un jour avant d’avoir achevé la peine de prison ferme qu’il purgeait à la prison de Nkongsamba dans le littoral du Cameroun, lit-on dans le quotidien Le Jour. Selon le journal, Lapiro de Mbanga a été libéré un jour contre son gré par les autorités pénitentiaires qui craignaient de voir arriver massivement ses fans devant la prison. Ceux-ci avaient prévu de l’escorter jusqu’à Mbanga sa ville de résidence. Le 24 septembre 2008, le chanteur, rendu célèbre par ses textes critiques envers le régime de Paul Biya avait été condamné à trois ans de prison ferme pour « pillage en bande » dans le contexte des émeutes de la faim. Il avait nié les faits, se considérant comme un prisonnier politique. Une campagne internationale avait été organisée pour réclamer son élargissement. En vain. Après sa libération, il a annoncé sa démission du Front social démocratique (SDF), le principal parti de l’opposition camerounaise sous la bannière duquel il s’était régulièrement présenté aux élections à Mbanga. Raison invoquée: le peu de soutien dont a fait preuve à son égard la hiérarchie du parti.