Cameroun : libération de l’Abbé Dieudonné Nkodo interpellé dans le cadre de l’affaire Basile Atangana Kouna

L’Abbé Dieudonné Nkodo a passé deux jours de garde à vue au Secrétariat d’Etat à la Défense (Sed) à Yaoundé pour complicité dans la fuite de l’ex-ministre de l’Eau et de l’Energie, Basile Atangana Kouna.

Vicaire de la paroisse de Mokolo à Yaoundé, l’Abbé Dieudonné Nkodo a passé quelques jours derrière les barreaux. Pour cause, le vicaire aurait participé à la fuite de l’ancien ministre de l’eau et de l’énergie accusé de malversations financières.

Sous le coup d’une interdiction de sortir du territoire camerounais, Basile Atangana Kouna s’est retrouvé au Nigeria, ceci grâce à la complicité de quelques membres des forces de défenses et de quelques proches. Il aura fallu une enquête approfondie pour réussir à mettre la main sur le présumé pilleur de fonds publics.

Ramené à Yaoundé, l’ex-ministre de l’Eau et de l’Energie est incarcéré depuis le samedi 24 mars 2018 à la prison centrale de Kodengui.
En cavale pendant plusieurs jours, Basile Atangana Kouna aura donné du fil à retordre à ses assaillants. Les responsables en charge de l’enquête, se sont engagés à retrouver ceux qui l’ont aidé à s’enfuir.

Parmi ceux-là, certains gendarmes appréhendés et d’autres encore en liberté ; sans oublier l’implication de l’abbé Nkodo. N’eut été l’influence de l’église catholique romaine, à travers l’archevêque métropolitain de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga, le prêtre serait encore derrière les barreaux. Bien que libre, le serviteur de Dieu reste donc dans le viseur des fins limiers de la gendarmerie et de la police qui souhaitent savoir le rôle joué par le prêtre dans la cavale manquée de son ami Basile Atangana Kouna.

Lire aussi l’article Cameroun : Basile Atangana Kouna capturé et extradé à Yaoundé