Cameroun : Les responsables du RDPC de Douala 4è affûtent les armes pour la présidentielle 2018

« Le rôle des organes de base », « identité, relation et coordination des trois organes Rdpc (Rassemblement démocratique du peuple camerounais), Ofrdpc (Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais), Ojrdpc (Organisation des jeunes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais)» et « le Rdpc et la conservation du pouvoir ». Ce sont ces trois thèmes qui ont servi de fil conducteur au séminaire sur le renforcement des capacités des responsables des organes de base Wouri IV, le samedi 14 juillet 2018.

Il n’y avait pas meilleur cadre que le gymnase du Lycée polyvalent de Bonaberi pour abriter cette cérémonie très courue et modérée des mains des maîtres par Hervé Emmanuel Nkom et l’honorable Dissake.

Selon le Sénateur Mme Patience Félicité Eboumbou, marraine de cette cérémonie : « Toutefois à l’observation et dans la pratique, l’on note des manquements importants dans le fonctionnement quotidien des organes de Base, notamment les Comités de Base et plus particulièrement les Cellules, mais également les rapports toujours conflictuels entre le Parti et ses organes spécialisés. Ces dysfonctionnements sont de nature à mettre à mal l’efficacité de l’action du Parti dans son animation, son rayonnement, sa préservation des acquis et dans sa conquête des nouveaux militants et sympathisants.  Le diagnostic posé permet de conclure qu’il s’agit d’un problème organisationnel et managérial. Aussi, il était indispensable de procéder à travers l’organisation d’un séminaire, au renforcement des capacités des responsables en charge de la gestion des organes du Parti, afin qu’ils s’approprient définitivement les textes de base du Rdpc, qu’ils soient accompagnés dans la gestion quotidienne des activités du Parti, par la mise en place des mécanismes de suivi-évaluation systématique tels que prévus par le livre jaune.»

« La réussite passe par la discipline, l’engagement, la mobilisation. La discipline est la force des armées ». Avait-elle conclu.

Pour la militante Madeleine K. « Ce séminaire permet à chaque militant de savoir jouer sa partition afin d’engranger de meilleurs résultats lors du scrutin qui pointe à l’horizon».

Cet événement grandeur nature aura pour conséquence de booster définitivement le fonctionnement de la Machine Rdpc à Bonaberi pour faire face aux défis qui sont les siens dans un contexte électoral qui s’annonce dans les tous prochains jours.

Créée le 24 mars 1985 à Bamenda, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), Parti au pouvoir et donc le président natuel est Paul Biya,  qui naissait ainsi des cendres de l’UNC (Union nationale camerounaise), ne voulait évidemment pas être comptable de l’histoire de son ancêtre. Pour cela, le « nouveau » parti s’empressera de populariser un nouveau concept, celui de « Renouveau national », comme pour annoncer une rupture avec les méthodes et le système de l’UNC.

A l’issue de cette importante rencontre, Mme Le Sénateur Patience Félicité Eboumbou a offert à tous les délégués présents, le précieux sésame du Rdpc à savoir « Le Livre Jaune » qui est le nom donné aux textes de Base du Parti.