Cameroun : La Mairie de Douala 2ème a son Cercle Municipal

Le nouveau ministre de la Décentralisation et du développement local, Elanga Obam Georges qu’accompagnaient son homologue Jean Claude Mbwentchou, Ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, Gouverneur de la région du Littoral et Philippe Camille Akoa, Directeur général du FEICOM (Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale) a présidé le 13 juin 2018, la cérémonie d’inauguration du Cercle municipal de Douala 2è.

Excentré au croisement de la rue N°2506 baptisé rue Fampou David Dagobert et la rue N° 2517 desservant Norville, le Cercle Municipal de Douala 2ème dont le coût s’élève à 789 704140 de francs cfa, est situé au lieu-dit carrefour Ben Skin à moins de 100m du commissariat du 2ème arrondissement et de 150m de la sous-préfecture et de l’Hôtel de ville de Douala 2ème.

Le Cercle municipal de Douala 2ème assis sur une assiette foncière de 1373 m² a une emprise au sol de 528 m² dégageant ainsi 845 m² pour espace de circulation, de jardin, de parking, de guérite, de local du groupe électrogène.

Au rez-de-chaussée, il comprend :

  une bibliothèque de près de 212 m²

  une médiathèque de près de 100 m²

  un hall d’entrée de près de 50 m²

  une buanderie

  la terrasse

  les toilettes

  les toilettes spéciales pour handicapés

La bibliothèque est aménagée de manière modulable avec un coin de stockage des livres et le bureau du bibliothécaire principal.

A l’étage 1

  une salle polyvalente de près de 350 m²

  un podium

  une loge pour artistes et conférenciers assortie des toilettes

  un bloc de toilettes
Au 2ème étage en mezzanine

  les gradins de près de 200 m²

  un vide sur salle polyvalente

  une salle de rangement

  une cabine de son et de traduction

  un bureau de gestion assorti d’un secrétariat

La Commune de Douala 2ème ayant à sa tête Me Denise Fampou, dispose d’un Hôtel de ville depuis 1992. Après la construction de son Hôtel de ville, l’objectif de la première équipe municipale était de doter Douala 2ème d’un Cercle Municipal mais la crise économique très marquée des années 90 n’a pas permis de réaliser ce vœu des populations.

L’actuelle équipe municipale soucieuse de doter les populations d’un équipement digne, a inscrit dans ses principales priorités la construction et l’équipement d’un Cercle municipal. Il est également bien de noter que dans une grande métropole comme Douala, aucune personne morale de droit public ne dispose d’une salle avec les équipements modernes, pouvant recevoir plus de 500 personnes.
Les seules salles susceptibles d’accueillir plusieurs personnes sont non fonctionnelles ou en piteux état. Or dans une ville abritant plus de trois millions d’habitants, un Cercle municipal avec la capacité d’accueil du présent projet est une nécessité non seulement pour la Commune d’arrondissement de Douala 2ème mais aussi pour toute la ville.
La plupart des cérémonies et manifestations sociales, culturelles se passent sur les voies publiques en l’absence d’équipements idoines. Ainsi, en saison de pluies, certaines manifestations culturelles et sociales se raréfient à cause des intempéries.

Le cosmopolitisme du peuplement lui confère une diversité culturelle indéniable, or les lieux idoines pour favoriser l’éclosion de divers talents artistiques et culturels sont rares.

La bibliothèque municipale de Douala 2ème, la seule dans la ville de Douala, ville universitaire, ouverte depuis 1990 et souvent prise d’assaut par les étudiants est dépassée et devra s’arrimer aux équipements modernes de la documentation.

La Constitution révisée par la loi N°96-06 du 18 janvier 1996 dans son article 55 fixe la mission des collectivités territoriales décentralisées ; celle de promouvoir le développement économique, social, sanitaire, éducatif, culturel et sportif de ses populations. Ces dispositions sont intégralement reprises dans l’article 4 al 1 de la loi N°2004-17 du 22 juillet 2004 d’orientation de la décentralisation. Cette mission est largement réglementée dans la loi N°2004-18 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux communes dans son Titre III notamment dans son article 22.

C’est donc dire que la construction d’un Cercle municipal à Douala 2ème rentre en droite ligne de la réglementation en vigueur et des objectifs fixés par les pouvoirs publics aux municipalités dans le cadre de la politique de la décentralisation.