Cameroun : la justice abandonne les poursuites contre une ex-ministre

La justice camerounaise a abandonné les poursuites contre Haman Adama, l’ancienne ministre de l’Education, détenue depuis 2010 pour détournement de fonds. Haman Adama avait déjà restitué au Trésor public la somme de 212,5 millions de francs CFA (soit 324 000 euros), dont elle est accusée d’avoir détourné, selon son avocat. Le parquet a alors requis l’abandon des poursuites à son encontre. L’avocat de l’ex-ministre a également souligné que c’est le président du Tribunal criminel spécial de lutte contre la grande corruption au Cameroun (TCS) en personne qui « a rendu une décision d’arrêt des poursuites ».