Cameroun : la dépénalisation des pratiques homosexuelles réclamée

L’ONG américaine Human rights watch et l’ONG camerounaise Alternatives-Cameroun ont demandé ce jeudi la dépénalisation des pratiques homosexuelles au Cameroun, où elles demeurent interdites, dans un communiqué conjoint.

«Les deux organisations demandent au gouvernement camerounais d’appliquer, sans délai, les recommandations du Comité des droits de l’homme des Nations unies, publiées le 29 juillet 2010, dans la perspective de rendre la loi camerounaise conforme au Pacte international relatif aux droits civils et politiques (Picdp)», souligne le communiqué. Le Comité des droits de l’Homme des Nations unies a estimé que la criminalisation de l’homosexualité «violait les droits à la vie privée et à la liberté de ne pas être discriminé garanti dans le Pacte», invitant le Cameroun à «décriminaliser les actes sexuels consentis entre adultes de même sexe».