Cameroun : l’armée libère les 24 otages de Boko Haram

L’armée camerounaise a réussi à traquer et à retrouver les assaillants entre les mains desquels ils ont repris 24 personnes que la secte avait enlevées et retenues en otages.

Il aura juste suffit d’une journée (le lundi 19 Janvier 2015) à l’armée camerounaise pour retrouver les membres de la secte islamiste Boko Haram qui ont kidnappé 24 personnes et assassiné 3 autres. Leur raid a été perpétré dans la soirée du dimanche 18 janvier 2015. D’après l’armée camerounaise, les victimes du rapt étaient principalement des jeunes âgés pour la plupart de 12 à 14 ans. Certainement Boko-Haram escomptait les enrôler dans ses rangs.

Depuis plusieurs semaines, la zone touristique de Maba dans la région de l’Extrême-Nord a été soumise à une grande série de destruction. L’intervention de l’armée dans cette localité pittoresque devrait, avec l’implication de l’armée tchadienne, redonner les couleurs à Maba. Le site web de réservation d’hôtels en ligne Jovago qui promeut d’ailleurs le tourisme, aura recensé des structures hôtelières promptes à toujours recevoir touristes et curieux. De plus, faire évoluer la zone avec le modernisme tout en préservant la faune et la flore de Maba s’avère être un défi de belle envergure pour un Cameroun émergent en 2035.

Le rapatriement des populations kidnappées vers le Cameroun montre une fois de plus la détermination qu’ont toutes les forces vives à vouloir stopper le terrorisme en territoire camerounais. Jovago.com n’est pas la seule structure qui œuvre dans ce sens. Organiser une génération de fonds, encourager les troupes aux fronts, dénoncer les crimes de Boko Haram dans les médias… Plusieurs ONG, plusieurs PME et aussi de grandes entreprises, sans omettre des personnalités publiques, ont porté des actions dans ce sens. Les résultats seront plus porteurs encore.

Par Gaspard Ngono