Cameroun : inauguration de la Plateforme de Diagnostic Médical à Douala

André Mama Fouda, ministre camerounais de la Santé publique et ses homologues de l’Enseignement supérieur du Cameroun et de la Santé publique du Sénégal ont co-présidé, en présence d’un parterre de personnalités de tous bords, la cérémonie d’inauguration solennelle de la PDMD (Plateforme de Diagnostic Médical à Douala), le jeudi 18 janvier 2018.

Située à Mbanya au lieu dit « Sable »,, sur la route de Bonamoussadi, la Plateforme de Diagnostic Médical de Douala (PDMD) jouit d’une bonne accessibilité géographique. Elle est construite sur trois niveaux dans le respect des normes architecturales et sanitaires (matériaux, radioprotection, sortie de secours, couloirs, etc). La PDMD se veut être un pôle d’innovation en matière de diagnostic.

Le Rez-de-chaussée et le premier niveau correspondent à l’imagerie médicale, le deuxième correspond au laboratoire d’analyses cliniques et aux explorations fonctionnelles. Le troisième niveau quant à lui est destiné à l’enseignement (salle de conférence et bibliothèque). Les salles de consultation, les bureaux et espaces d’attente sont disséminés sur l’ensemble des étages. La PDMD offre un environnement accueillant, fonctionnel, moderne et confortable, un groupe électrogène d’une capacité de 110 KVA, un passage pour patients à mobilité réduite. La PDMD dispose également d’un grand parking bien aménagé.

« Pendant nos diverses prospections en entreprise, nous avons constaté que la plupart des centres hospitaliers publics et privés avaient dans leurs locaux les stocks d’appareils médicaux mis en rebut, faute de techniciens capables d’assurer leur maintenance. Afin d’y apporter notre contribution, nous avons décidé de former des ingénieurs qui, grâce à leur expertise, apporteront des solutions efficaces à ce genre de problème », a indiqué Paul Guimezap, initiateur par ailleurs président du conseil d’administration de ce concept novateur.

La PDMD, qui a à sa tête le Dr Gérémie Solle, et dont le coût s’élève à plus de 2 milliards de FCFA, a pour mission principale d’aider les professionnels de la santé à mieux poser leurs diagnostics en analyses médicales, imagerie et explorations fonctionnelles, tout ceci grâce à un équipement de dernière génération. Elle contribue également à l’avancement de la recherche dans le domaine de la santé et sert de support à l’enseignement dans le cursus d’imagerie biomédicale.
Elle offre un plateau technique de pointe dans toutes les unités fonctionnelles aux praticiens du Cameroun et de la sous-région Afrique Centrale afin de contribuer à l’atteinte des objectifs nationaux de santé publique en termes de prévention de la maladie et de promotion de la santé.