Cameroun : hommage unanime à Patou Manga

patou_4.jpg

L’un des plus grands noms de la haute couture camerounaise vient de décéder à Paris à la suite d’un accident vasculaire cérébral. « Il n’a malheureusement pas résisté à une double opération chirurgicale » : c’est en ces mots que Nicolas Bwanga Ekalla, son ami d’enfance, s’est exprimé après le décès de Patou Manga.

Patou Manga, ce nom qui a longtemps fait la une des grands magazines de mode en France et partout au Cameroun, ne sera plus désormais qu’un élément du passé. La nouvelle est tombée comme un coup de massue dans la matinée du dimanche 24 juillet alors que tous les Camerounais attendaient encore une tournée de ce monument de l’élégance et de la sape.

patou_3.jpg

Patou Manga est un célèbre couturier qui a vu le jour dans les artères de la capitale économique du Cameroun dans les années 1980. Après plusieurs années d’études et des débuts difficiles dans le monde de la mode, il quitte son pays natal pour s’installer en France et c’est de là qu’il va révéler ses talents pour devenir l’un des plus célèbres stylistes camerounais. Personne ne l’a pourtant prédestiné à ce métier qui était perçu par la société comme dévalorisant. Le jeune va d’abord passer des années comme apprenti dans des maisons de couture prestigieuses : Yves Saint Laurent, Louis Vuitton, Prada ou encore Gucci. C’est à la suite de ces multiples collaborations et expériences que ce jeune de Douala va créer son propre label: patoustyle. L’histoire, on la connait tous: Patou va devenir presque une icône de la mode en Afrique.

patou_2.jpg

Patou Manga a participé à sa manière au développement de la haute couture de son pays. Des écoles de formation pour les jeunes talents, des évènements pour ses différentes collections et surtout son image pour promouvoir des actions au bénéfice des associations pour personnes en difficulté.

Des rencontres déterminantes qui ont lancé le styliste

Durant son parcours, Patou a croisé des personnes du monde du spectacle qui l’ont aidé à construire sa notoriété et son image. Petit à petit, il trouve ses marques dans ce métier. Il collabore avec de grands noms du showbiz notamment Kanye West, P-Diddy, Fally Ipupa et Tinie Tempah qui n’ont pas hésité à arborer fièrement les œuvres de ce génie de la mode.

Une reconnaissance internationale !

A peine la nouvelle tombée, les hommages s’emparent de la toile camerounaise. Les messages viennent de partout et chacun veut lui rendre un vibrant hommage. Artistes musiciens, animateurs, producteurs culturels, entreprises, tous étaient au rendez-vous. Jumia Travel était au premier rang. “Un grand nom de la mode vient de nous quitter. Nous sommes tristes et partageons les peines de la famille éprouvée” pouvait-on lire sur le compte twitter de cette plateforme panafricaine de réservation d’hôtels.

patou_4.jpg

Yolande Bodiong (productrice audiovisuelle) et Fidjil (animateur télé) étaient également de la partie pour célébrer ce grand homme. Pour ce dernier, il sera très difficile d’oublier ce monument qui a longtemps fait les beaux jours de la mode camerounaise et même africaine.

patou_1.jpg