Cameroun : emprisonné, un maire menace de s’immoler

Accusé d’avoir instigué les émeutes de la faim de février 2008 et condamné en instance à 10 ans de prison ferme, Paul Eric Kingué, ancien maire de Pendja, une petite localité du littoral camerounais menace de s’immoler. « Je leur donne donc jusqu’à la fin des élections. Je suis en train de demander que justice me soit rendue. Et ce n’est pas une simple menace, je vais la mettre en application. Je ne dois pas être la victime d’une justice comateuse », a-t-il déclaré dans un entretien publié mardi dans le quotidien Le Jour. Paul Eric Kingué qui s’estime victime d’une injustice attend impatiemment le jugement en appel de son affaire. Il a également écrit aux ambassadeurs occidentaux en poste à Yaoundé pour attirer leur attention sur sa situation.