Cameroun : deux journalistes arrêtés par les services secrets

Deux journalistes de la presse privée camerounaise, Simon Hervé Nko’o collaborateur au … Babela et Serge Sabouang directeur de publication de la Nation ont été interpellés et mis au secret le 5 février dernier par les services secrets camerounais, lit-on sur Rsf.fr, le site de Reporter sans frontière (RSF). L’organisation de défense de la liberté de la presse qui explique que le domicile de Simon Hervé Nko’o a été perquisitionné puis mis à sac lors de son arrestation dénonce « la méthode inacceptable avec laquelle ces deux journalistes ont été arrêtés [qui] rappelle étrangement les « enlèvements » de journalistes au Zimbabwe au plus fort de la répression orchestrée par Robert Mugabe. Les forces de sécurités camerounaises soupçonneraient les deux hommes de déténir des documents compromettants sur certaines personnalités de l’Etat camerounais, notamment le secrétaire générale de la présidence, Laurent Esso. Les directeurs de publication des journaux privés Cameroun Express et Le Devoir, Bibi Ngota et Robert Mintsa, ont été brièvement interpellés pour la même affaire, le 5 février, lit-on sur le site de RSF.