Cameroun : des agents municipaux tabassent des vendeurs à la sauvette à Yaoundé

Des dizaines de vendeurs à la sauvette des rues de Yaoundé, la capitale camerounaise, sont régulièrement tabassés par des agents de la communauté urbaine, aidés en cela par des policiers, écrit Le Messager. Le quotidien privé camerounais utilise les termes de « torture » pour qualifier la violence et de « milice » pour désigner les employés municipaux. Une centaine de vendeurs auraient été interpellés jeudi matin au marché central de Yaoundé, puis battus sauvagement. Leurs marchandises quant à elles ont été confisquées, avant d’être revendues à vil prix par des agents véreux. L’humoriste Kouakam Nar6, très célèbre au Cameroun, et qui tentait de filmer la scène jeudi matin a été interpellé par des policiers. Ceux-ci ne l’ont libéré qu’après qu’il eût consenti à détruire sa vidéo.