Cameroun : décès du panafricaniste Hubert Kamgang

Hubert Kamgang

Hubert Kamgang, panafricaniste et président national de l’Union des populations africaines (UPA), s’est éteint, dans l’après-midi du mercredi 30 septembre 2020, à Yaoundé, des suites d’une maladie.

Ingénieur statisticien économiste, Hubert Kamgang a été respectivement, depuis 1996, président de l’Union des populations africaines (UPA) Il est triple candidat aux élections présidentielles de 1997, 2004 et 2011.

S’agissant des élections, l’homme politique s’était rappelé : « j’ai fait campagne sur le panafricanisme tout en insistant sur l’articulation Cameroun-Etats-Unis d’Afrique. Mon discours sur la monnaie camerounaise dans un premier temps vers la monnaie unique africaine dans le cadre des États-Unis d’Afrique est connu de tous ».

Sur le plan littéraire, l’homme politique a commis trois livres : « Hubert Kamgang, au-delà de la conférence nationale-pour les Etats-Unis d’Afrique », Harmattan, Paris, 1993. Dans la foulée, il publie « Hubert Kamgang, le Cameroun au XXIe siècle – Quitter la CEMAC, puis œuvrer pour une monnaie unique dans le cadre des Etats-Unis d’Afrique », paru aux Editions Renaissance africaine, Yaoundé, 2000.

Hubert Kamgang, habitué des plateaux de télévision et des studios des radios, était marié à une Antillaise de la Guadeloupe. Et comme toutes les histoires d’amour sont confrontées à des hauts et des bas, « nous avons été contraints à une séparation de fait afin qu’elle aille là-bas bénéficier de l’aide publique pour élever nos quatre enfants dont le dernier est né en octobre 1981 », expliquait-il.