Cameroun : décès de l’opposant historique Wilson Ndeh Ntumazah

Selon un communiqué de l’Union des populations du Cameroun (UPC), un parti d’opposition, l’opposant historique Wilson Ndeh Ntumazah, un des premiers militants anticolonialiste camerounais est décédé à Londres (Grande Bretagne), le 21 janvier dernier, à l’âge de 84 ans. Ndeh Ntumazah est connu pour avoir été l’un des pères fondateurs de l’Union des populations du Cameroun (UPC) qui entamera la lutte armée pour réclamer l’indépendance du pays. Ce mouvement étant interdit, Ndeh Ntumazah lancera un autre parti, appelé ONE Kamerun (OK), dans la partie anglophone du pays alors sous administration britannique. En 1962, il quittera clandestinement le Cameroun, en adoptant un pseudonyme de Mbarack Ben Ibrahim, pour un long exil qui le mènera successivement au Ghana, en Guinée, en Algérie et en Grande-Bretagne. Dans les années 90, il revient au Cameroun et se rapproche d’une faction de l’Upc qui plus tard entrera dans la majorité au pouvoir.